Zeste, la plateforme de la Nef est désormais en ligne !

Que vous portiez un projet formidable ou que vous souhaitiez en soutenir, zeste.coop est désormais un lieu de rendez-vous incontournable pour vous !

ZESTE_logo-optimise-web 2Depuis le 22 mars dernier, la plateforme de finance participative sous forme de dons de la Nef est devenue officiellement Zeste. Opérationnelle depuis le printemps 2015, elle a déjà permis de lever environ 260.000€ auprès de 3.200 citoyens pour le compte d’une vingtaine de projets. Fort de ce succès, la Nef a décidé de donner toute son ampleur à la plateforme et elle arbore depuis le 22 mars une nouvelle identité et une nouvelle ergonomie.

En ce début de mois d’avril, ce sont au total une dizaine de campagnes de levées de fonds qui sont en cours dont, au premier plan, celle de l’association négaWatt qui a besoin de votre soutien pour réunir les fonds nécessaires à la réalisation d’un scénario 2016 de la transition énergétique – qui ne sera pas de trop en prévision des futures élections présidentielles !

Concrètement, comment ça marche ? Votre premier réflexe consiste … à vous connecter sur zeste.coop – vous y trouverez toutes les réponses à vos questions ! Vous souhaitez contribuer ? Prenez quelques minutes pour vous inscrire, sélectionnez le projet de votre choix et il vous suffira de régler en ligne. Vous souhaitez déposer un projet ? Après vous être inscrit, vous compléterez le formulaire en ligne et nous revenons vers vous dans les 48 heures pour une réponse de principe avant de préparer ensemble votre future campagne.

Zeste veut être la plateforme qui accompagne les projets qui font sens aux yeux de la Nef et de ses sociétaires :

  • des entrepreneurs sociaux,
  • des projets de modèles économiques émergents : économie circulaire, recycleries, accorderies, circuits courts, initiatives open-source, monnaies locales et complémentaires…
  • du monde agricole et de sa filière biologique/biodynamique ainsi que de l’agriculture paysanne,
  • des énergies renouvelables et des initiatives citoyennes en la matière telles que les centrales villageoises, par exemple,
  • des productions culturelles sous la forme de créations “indépendantes” ou “d’auteur” portant un message un fort sur le monde que l’on désire, tout autant que les créations ayant une dimension locale, promouvant la cohésion sociale ou faisant preuve de pédagogie,
  • du monde rural ou périrubain “exemplaire” tels que les initiatives portées dans les quartiers sensibles, l’artisanat local ainsi que les petits commerces,
  • d’éducation populaire et des pédagogies alternatives.

Pensez-y d’ailleurs lorsque vous organiserez les prochaines Journées de la Transition ! Vous verrez d’ailleurs que, l’année dernière, plusieurs Villages des Alternatives mis en place dans le cadre du mouvement Alternatiba avaient fait appel à nous pour lever les fonds nécessaires au bouclage de leur budget !

C’est à vous désormais : rendez-vous sur zeste.coop et à très bientôt !

L’équipe de finance participative de la Nef (zeste@lanef.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *